Les différentes caractéristiques de la fibre optique

Les différentes caractéristiques de la fibre optique

Pour un néophyte, réponde à la question : qu’est-ce qu’une fibre optique n’est pas simple. Mais il est encore plus compliqué de savoir à quoi correspondent toutes les caractéristiques dont on lui parle. Les entreprises qui souhaitent souscrire à un forfait fibre pro ont sans doute entendu parler d’atténuation, de dispersion chromatique, de débit de transmission, de non-linéarité, de DMP, etc. Autant de termes techniques qui ne veulent strictement rien dire pour un profane.

caractéristiques de la fibre optique

L’atténuation de la fibre optique

La première des caractéristiques de la fibre optique que nous allons décrypter est l’atténuation de la fibre optique. Sa définition est simple : il s’agit de l’affaiblissement du signal au cours de la propagation. Le faible affaiblissement du signal est d’ailleurs un des principaux avantages de cette technologie. Depuis les années 70, les fabricants de fibre travaillent d’arrache pied pour réduire les pertes durant le transport des communications optiques.

Si les réseaux fibre sont en train de remplacer progressivement les réseaux cuivrés, c’est notamment grâce à cet affaiblissement du signal peu important. Pour être plus concret, prenons l’exemple de l’ADSL. Lorsque l’on réalise une éligibilité ADSL, le débit auquel on est éligible varie ; il varie justement du fait de la distance à laquelle nous nous trouvons du DSLAM. Avec la fibre, que l’on soit à 500 mètres ou à 1 kilomètre ne fera quasiment pas varier le débit.

Les principaux paramètres de la fibre optique

Bien évidemment, d’autres paramètres de la fibre optique entrent en compte. Il y a notamment la dispersion chromatique, le débit de transmission, la non-linéarité de la fibre ou encore la dispersion modale de polarisation. Toutes ces expressions vous paraissent sans doute très exotiques. Mais rassurez-vous, nous reviendrons plus en détail sur l’ensemble de ces caractéristiques de la fibre optique dans la suite de notre dossier. Nous vous expliquerons ce que c’est et ce que cela implique pour les transmissions.

Les fibres monomodes et multimodes

Il existe aussi plusieurs fibres optiques : les fibres monomodes et les fibres multimodes. Ces dernières sont les premières a avoir été introduites sur le marché. Elles sont en général utilisées pour des transports de données sur de courtes distances et pour des bas débits. On l’aura compris, même pour les fibres multimodes les plus récentes, il est impossible de les utiliser pour créer un réseau sur de longues distances.

A contrario, les fibres monomodes sont utilisées pour de longues distances et offrir de plus hauts débits. En anglais, on les désigne souvent avec le sigle SMF (Single Mode Fiber). Par exemple, on va les utiliser pour des liaisons intercontinentales dans des câbles sous-marin.

Poursuivez votre lecture avec :