Après avoir donné une définition de la fibre optique, nous vous proposons de découvrir la composition d’une fibre optique. Nous allons voir que la fibre est constituée d’une âme, d’une gaine optique, d’un revêtement, de fibres de renforts et d’une gaine de câble.

Composition de la fibre optique : l’âme et la gaine

L’âme se trouve au cœur, pour ne pas dire au centre d’un câble de fibre optique. C’est ce qui permet de transporter le signal optique d’un point A à un point B ; c’est à dire entre une source de lumière et un récepteur. Cette âme peut être fabriquée à partir de verre ou de plastique. En fonction de sa taille, elle sera en mesure de transporter plus ou moins de lumière et donc de données. Il existe trois calibres de fibre multimode les plus fréquemment utilisés sont : 50 micromètres, 62,5 micromètres et 100 micromètres.

La gaine quand à elle recouvre l’âme. Elle a pour fonction de contenir les ondes lumineuses. Sa seconde mission est de provoquer la réfraction. La gaine va donc permettre de faire circuler les données le long du segment de la fibre.

composition de la fibre optique

Composition de la fibre optique : revêtement et fibres de renforts

La gaine optique contient l’âme. Ces deux éléments sont ensuite contenus dans un revêtement. La mission de ce tube en plastique est de protéger l’âme mais aussi d’absorber les chocs éventuelles. Il va également permettre d’éviter au maximum les courbures du câble qui pourrait endommager ou réduire le signal. En général, ce revêtement plastique mesure entre 250 et 900 micromètres d’épaisseur.

Quatrième couche d’un câble de fibre optique : les fibres de renfort. Elle a également pour mission de protéger l’âme. Si le revêtement devait protéger des chocs et des courbures, cette couche a pour objectif de la protéger de tout écrasement au cours de son installation. Il existe différents types de fibres de renfort. Certaines sont des tubes remplis de gel tandis que d’autres sont des fibres de Kevlar.

Enfin, ces quatre épaisseurs sont contenues dans une gaine. C’est d’ailleurs le cas pour tout type de câble. Ainsi composée, la fibre optique crée les conditions nécessaires à l’apparition de la réflexion interne totale. La réflexion interne totale à lieu au passage de la lumière d’un milieu de fort indice vers un milieu de faible indice de réfraction. Ceci permet de diriger l’onde lumineuse dans la direction souhaitée, à condition que son angle d’incidence soit supérieur à  » l’angle critique  » – l’angle minimal d’incidence pour lequel il a lieu le phénomène de réflexion interne totale. Pour tout angle d’incidence il y a un mode de transmission, donc il est possible de transmettre en même temps un grand nombre d’ondes lumineuses différentes, transportant donc des informations différentes.

Composition de la fibre optique : les fibres en matériel plastique

Il existe aussi des fibres optiques en matériel plastique, dont le coût de fabrication est plus faible, mais qui n’ont pas la qualité de leur équivalent en verre. Ce type de fibres est utilisé en milieu local perturbé, par exemple, pour réaliser les circuits de commande-contrôle dans un avion ou dans un métro.

Poursuivez votre lecture avec : 

})(jQuery)