Coronavirus et fibre optique – Quels impacts à court et moyen termes ?

La Fibre Lyonnaise > Actualités de La Fibre Lyonnaise et de la Fibre Entreprise  > Coronavirus et fibre optique – Quels impacts à court et moyen termes ?
Coronavirus et fibre optique Quels impacts à court et moyen termes front

Coronavirus et fibre optique – Quels impacts à court et moyen termes ?

Vous vous demandez surement quels vont être les impacts du coronavirus sur la fibre optique et plus globalement sur le secteur des télécoms. Allez-vous avoir des problèmes de débits internet ? Allez-vous être raccordé à temps ? Va-t-il y avoir une pénurie de fibre ?

 

Dans cet article, je vous propose donc de découvrir quels sont les premiers impacts du Covid-19 sur la fibre optique. Comment cela peut impacter les entreprises, et comment cela peut aussi vous affecter à la maison.

 

Coronavirus et fibre optique Quels impacts à court et moyen termes

 

 

Coronavirus et fibre optique : impacts sur l’industrie

 

La demande de fibre optique est généralement faible pendant cette période, mais la production se poursuit généralement ; bien qu’à des niveaux réduits.

 

Un analyste de la société d’études de marché CRU écrit que l’épidémie de coronavirus en Chine pourrait affecter une partie importante de la capacité de production de préformes de fibres de la Chine. Une réduction de la production de préformes de fibres pourrait ralentir non seulement le déploiement des réseaux chinois, mais aussi celui d’autres pays.

 

Michael Finch, responsable des fils et des câbles au CRU, écrit dans un post sur le site web de la société que Wuhan, capitale de la province de Hubei et épicentre de l’épidémie de coronavirus, abrite plus de 20 % de la capacité de production de préformes en Chine. Plus, si l’on considère les usines exploitées par des coentreprises ailleurs dans le Hubei.

 

 

Focus sur YOFC et Fiberhome

 

Parmi les « cinq grands » producteurs chinois, deux d’entre eux, YOFC et Fiberhome, sont très présents dans la province de Hubei. L’usine de préformes de YOFC à Wuhan, dont YOFC est propriétaire à 100% et qui a une capacité annuelle de 64 millions de F-Km. C’est l’une des plus grandes usines de fabrication de préformes au monde.

 

YOFC possède également deux entreprises communes avec Shin-Etsu, d’une capacité combinée de 64 millions de francs par kilomètre. Elles sont également situées à Qianjiang, dans le Hubei. La joint-venture de Fiberhome avec Fujikura est située à Wuhan et a une capacité estimée à 33 millions de F-Km.

 

 

Coronavirus et fibre optique : à la maison

 

Mon débit internet sera-t-il affecté par l’épidémie de COVID-19 ?

 

Votre débit internet pourrait être affecté graduellement par la nouvelle épidémie de coronavirus. Il ne sera pas directement affecté par le coronavirus lui-même.

 

Cependant, votre connexion pourrait être affectée par le fait que tout le monde reste chez lui pour aider à empêcher sa propagation. Plus de personnes que d’habitude travaillent et apprennent à la maison. Elles restent à l’intérieur pour des soirées Netflix, appellent leurs amis et leur famille par vidéo et, en général, se retrouvent en ligne.

 

Tout ce trafic signifie que l’infrastructure du réseau de votre fournisseur d’accès à internet et votre réseau domestique pourraient connaître des problèmes de vitesse en raison de l’encombrement du réseau. C’est là que l’on voit les limites du réseau FTTH résidentiel ; et justifie encore la souscription à des offres FTTO dédiées aux entreprises.

 

Conseil pratique

 

Si votre accès internet vous semble plus lent que d’habitude, faites un test de débit. Cela vous aidera à déterminer les vitesses avec lesquelles vous devez travailler. Vous pourrez ensuite comparer vos résultats avec la vitesse de l’internet que vous devriez obtenir de votre opérateur télécom. Si les résultats ne correspondent pas, il est peut-être temps de changer de forfait, de fournisseur ou de technologie.

 

Si vous obtenez les bonnes vitesses chez vous mais que vos connexions semblent toujours lentes, il s’agit probablement d’un problème avec votre réseau domestique. Il se peut que votre connexion internet ne puisse pas supporter que toute votre famille se connecte soudainement en même temps. Enfin, cela peut aussi être le signe que votre équipement soit obsolète.

 

Si je télétravaille à la maison, de quelle vitesse internet ai-je besoin ?

 

Pour donner une recommandation générale, 30 Mbps est une bonne vitesse d’internet pour le télétravail.

 

Mais la vitesse dont vous avez besoin pour travailler à domicile dépend de la façon dont vous travaillez. Ainsi que des personnes qui utilisent l’internet. Vous pourrez peut-être vous en tirer avec moins de débit ou vous aurez peut-être besoin de plus de vitesse.

 

Par exemple, une visioconférence constante utilisera plus de vitesse internet que l’envoi de courriels à vos collègues ou la rédaction de documents sur Google Docs. Enfin, si toute votre famille est coincée à la maison à essayer de se divertir en ligne, vous aurez besoin de plus de bande passante.

 

 

Conclusion

 

Bien évidement, cela aura aussi un impact sur le plan France Très Haut Débit. Du fait du confinement de la population, le tirage de la fibre dans les rues est à l’arrêt. On pourrait même s’acheminer vers l’absence de toute nouvelle prise installée au 2e trimestre 2020.

 

Ainsi, apporter la fibre à 30 millions de logements d’ici à 2022 semble dores et déjà compromis ; selon de nombreux industriels du secteurs. Le retard déjà pris et que nous allons prendre ne pourra pas être compensé après cette crise.

 

Par exemple, aujourd’hui, La Fibre Lyonnaise se doit de privilégier la maintenance au déploiement. Comme tous les FAI, nous devons faire face au chômage technique chez les sous-traitants. Ainsi qu’aux interdiction des déploiements par les collectivités ou la difficulté de mettre en place la distanciation sur les chantiers de tirage.

Mathieu Carlier
})(jQuery)