Cinq raisons pour lesquelles les RSSI doivent se soucier de la sécurité des fibres optiques

La Fibre Lyonnaise > Actualités  > Cinq raisons pour lesquelles les RSSI doivent se soucier de la sécurité des fibres optiques
Fibre optique et sécurité RSSI

Cinq raisons pour lesquelles les RSSI doivent se soucier de la sécurité des fibres optiques

Fibre optique et sécurité, voici deux termes trop peu souvent associés. Avec toutes les discussions sur le cloud, les réseaux virtuels et les ransomwares ces derniers jours, il est facile d’oublier qu’il existe un réseau physique dont dépendent tous ces services numériques. Un réseau physique qui peut également représenter une faille pour votre sécurité.  C’est ce réseau qui permet de transporter toutes ces données d’un point A à un point B ; et qui les rend vulnérables de différentes façons. Des vulnérabilités bien différentes que celles exploitées par des pirates informatiques.

Par exemple, dans la région de San Francisco, l’année dernière, 16 attaques ont été menées contre les réseaux de fibres optiques. Vous le voyez, les failles de sécurité sont donc diverses, vraiment variées et peuvent surgir de tous les côtés. Ainsi, les Responsables de la Sécurité des Systèmes d’Information (RSSI) ont tout intérêt à exploiter des technologies de cryptage à jour et robustes afin de garantir que les données restent protégées en tout temps et en tous lieux. Mais alors, quelles sont les cinq raisons pour lesquelles ils devraient s’occuper et se préoccuper de la fibre ?

Fibre optique et sécurité RSSI

Fibre optique et sécurité : les responsables du niveau C doivent être impliqués dans la sécurisation des données

En 2015, environ 1 700 pirates de données ont compromis 700 millions d’enregistrements pour un coût moyen de 6,5 millions de dollars. Ces attaques ont été menées contre les réseaux, les systèmes d’information ou directement contre le réseau physique.

Les attaques ont été menées par des pirates externes aux entreprises ciblées, mais aussi par des personnes en interne … Aucun risque ne doit être négligé !

Fibre optique et sécurité : le cloud est en réalité sous nos pieds

A force de parler de cloud, nuage en français, tout le monde fini par s’imaginer que nos données s’envolent pour être stockées dans des sphères célestes imprenables. Mais sachez qu’il n’en est rien …

Tout se passe sous nos pieds. Sachez que le système sous-marin est composé de 300 câbles de fibre optique sous-marins et transporte la quasi-totalité du trafic mondial. Un soucis sur ces câbles pourrait entraîner une panne globale d’Internet pour une durée assez importante. Ce risque là n’est donc pas forcément lié à des pirates mais bien à l’architecture physique du réseau.

Fibre optique et sécurité : ne pas sécuriser ses données est dangereux et coûteux

Partout dans le monde, de nouvelles lois apparaissent afin d’assurer que les informations vulnérables et sensibles soient protégées. Les amendes pour absence ou insuffisance de sécurisation sont particulièrement importantes. Ces amendes pourraient donc peser sur les résultats financiers des entreprises.

Par exemple, une loi néerlandaise prévoie jusqu’à 810 000 € ou 10% du chiffre d’affaires annuel de l’entreprise en cas d’infraction à la loi. En France, les prochaines lois sanctionneront également tout laxisme.

Fibre optique et sécurité : sécurisation des données pendant leur transport

Nous nous concentrons très (trop ?) souvent sur la protection de nos données stockées sur les serveurs ou dans les datacenters. Cependant, pour être stockées , les données doivent voyager.

Les données partent de votre ordinateur pour être stockées en dehors de votre entreprise. A ce moment-là, les données sont plus vulnérables que jamais. Les RSSI doivent donc penser à ajouter des capacités de cryptage optique à leur réseaux. Cela permettra de réduire les risques pendant la circulation des données ; que ce soit dans la rue ou à travers le monde.

Fibre optique et sécurité : l’approche holistique est la meilleure

Et s’il existait une stratégie de sécurisation de donnée exceptionnelle ? Et si cette stratégie permettait de créer un bon équilibre entre la sécurité du serveur, le cryptage des données stockées et le chiffrement des données transportée ?!

Et bien cette approche holistique est sans doute la meilleure. Dans l’environnement actuel, mieux vaut utiliser le meilleur de ces trois solutions pour protéger vos données ; quelque soit l’endroit où elles se trouvent. Mettre en place ce type de stratégie vous permettra de faire descendre drastiquement le niveau de risque auquel votre entreprise, et ses données, est exposée.

No Comments

Post a Comment

Comment
Name
Email
Website