Fibre Optique et très haut débit : quels avantages pour les pro ?

Fibre optique et très haut débit pour toutes les entreprises

Si la fibre optique tend aujourd’hui à se généraliser, on le voit avec les nombreuses offres fibre optique sociétés et entreprises disponibles sur le marché, elle était autrefois principalement utilisée pour réaliser des liaisons inter-entreprises. Mais alors, quels sont les avantages de la fibre optique pour les professionnels ?

Les avantages de la fibre optique sont nombreux : le débit, la stabilité et le coût sont trois des principaux avantages de ce type de connexion très haut débit. Nous vous proposons de les découvrir un par un afin de bien comprendre ce qu’ils apportent réellement, au quotidien, à un professionnel.

Fibre Optique et très haut débit

Fibre Optique et très haut débit : les avantages de la fibre optique

Quand on parle de fibre optique, le premier bénéfice que l’on a en tête c’est le débit. A titre de comparaison, avec un accès internet ADSL, le débit va plafonner à 20 mégabits par seconde (Mbits/s). Avec une connexion ADSL 2+, le débit va plafonner à 25 Mbits/s. Pour être complet, le VDSL 2 est quand à lui limité à 60 Mbits/s. Ces connexions qui utilisent la ligne du téléphone sont donc vite limitées en terme de débit. Avec une connexion fibre, les débits peuvent aller jusqu’à 1 gigabits par seconde (Gbit/s). En fait, avec une fibre, la vitesse n’a pas vraiment de limite ; car on utilise la vitesse de la lumière dans de la silice. La vitesse va en fait dépendre de l’équipement installé aux extrémités de la fibre.

L’ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line) est comme son nom l’indique une connexion asymétrique. Cela signifie que les débits ascendants (de l’abonné vers le réseau) sont inférieurs aux débits descendants (du réseau vers l’abonné). Avec la fibre, le débit est symétrique. Le débit montant est aussi élevé que le débit descendant et le temps de latence est bien moins important.

Avoir du débit c’est bien mais avoir une liaison internet très haut débit stable c’est encore mieux ! Alors que la paire de cuivre qui nous permet de nous connecter à internet atteint ses limites techniques (en terme de débits) et que sa fiabilité est de plus en plus contestable, l’accélération du déploiement du réseau fibré arrive à point nommé.

Fibre Optique et très haut débit amènent avec eux de nombreuses améliorations notables. Alors que le cuivre était sujet aux perturbations électromagnétiques le long de la ligne, la fibre y est insensible. De façon plus globale, les liaisons xDSL sont soumises à tout type d’imperfections environnantes. En résultent des pertes de débits et des désynchronisations intempestives. Autre désagrément corrigé par la fibre : l’atténuation du signal électrique. Avec ce type de connexion, on constate une perte significative de la bande passante dès le premier kilomètre. C’est pour cela que le débit théorique promis par les opérateur n’est presque jamais atteint.

En conclusion, la fibre fait transiter de la lumière avec une latence très faible, des débits bien plus importants, un affaiblissement extrêmement faible et sur des distances bien plus importantes.

Aujourd’hui, il est possible de souscrire à un forfait fibre à un tarif intéressant. Avec le plan France THD, et les RIP, le déploiement de la fibre s’accélère. Mais ce déploiement a un coût. D’ici à 2022, entre 35 et 40 milliards d’euros seront investis. Si ces chiffres semblent démentiels, il faut savoir que le seul entretien du réseau cuivré représente entre 150 et 200 millions d’euros par an. Investir autant dans un nouveau réseau n’est donc pas une hérésie. De plus le taux d’amortissement des fibres optiques est de 20 ans.

Chez La Fibre Lyonnaise, nous avons choisi de proposer des offres fibre transitant sur le Réseaux d’Initiative Publique mis en place par le Grand Lyon THD. Cela nous permet de vous proposer une gamme de forfaits à des prix abordables.

Qu’est ce que le plan France Très Haut Débit ?

Mais qu’est ce que le plan France Très Haut Débit ? Vous en avez sans doute entendu parlé puisque les médias s’en font écho depuis 2012 ; année de son lancement. Son objectif est de déployer des réseaux de télécommunication THD dans toute la France d’ici 2022. Plus qu’une ambition, c’est une obligation législative pour les opérateurs télécom français.

Déploiement fibre optique et très haut débit : le cadre réglementaire

Mais le déploiement de la fibre optique coûte cher et certains opérateurs ne jouaient pas le jeu. Afin de tenir les délais, le parlement a voté la loi de modernisation de l’Economie le 23 juillet 2008. Avec cette loi apparaît notamment la notion de « droit au Très Haut Débit ». Nous expliquerons en détail ce que cela implique dans la suite de notre dossier.

Poursuivez votre lecture avec :