Les GIX et IXP en région Auvergne-Rhône-Alpes avec la Fibre Lyonnaise

La Fibre Lyonnaise > Les GIX et IXP en région Auvergne-Rhône-Alpes avec la Fibre Lyonnaise

Un GIX est l’infrastructure physique par laquelle les fournisseurs de services Internet (FAI) et les réseaux de diffusion de contenu (CDN) échangent le trafic Internet entre leurs réseaux (systèmes autonomes). En outre, l’augmentation du nombre de chemins disponibles via le GIX améliore l’efficacité du routage et la tolérance aux pannes.

 

GIX et IXP en région Auvergne-Rhône-Alpes avec la Fibre Lyonnaise

 

Qu’est ce qu’un GIX ?

Les GIX ou Global Internet eXchange sont également appelés IXP ou Interent eXchange Point. Comme nous vous l’expliquions en introduction, ce sont des nœuds d’interconnexion entre les fournisseurs d’accès internet. Ainsi, ces infrastructures physiques permettent aux opérateurs d’échanger du trafic Internet directement entre leurs réseaux. L’objectif étant de raccourcir le temps de latence. Mais aussi d’augmenter le débit pour leur clients. Cette pratique se nomme accord de peering. Elle consiste en une session BGP établie entre les systèmes autonomes (AS) communiquant les routes desservies par chacun des pairs (FAI).

 

Les GIX sont caractérisés par une neutralité garantissant la mise en concurrence des opérateurs ; et le respect de leur activité respective. Ainsi, La Fibre Lyonnaise échange son trafic internet avec les membres de Rezopole. Elle participe ainsi à maintenir les flux locaux dans la ville de Lyon et la région. L’interconnexion directe, souvent située dans la même ville que les deux réseaux, évite que les données circulent vers d’autres villes ; potentiellement sur d’autres continents pour passer d’un réseau à l’autre, réduisant ainsi la latence.

 

La vitesse est l’avantage le plus visible dans les zones où les connexions à longue distance sont mal développées. Les FAI de ces régions pourraient devoir payer entre 10 et 100 fois plus pour le transport de données que les FAI en Amérique du Nord, en Europe ou au Japon. Ainsi, ces FAI ont généralement des connexions plus lentes et plus limitées au reste de l’Internet. Cependant, une connexion à un GIX local peut leur permettre de transférer des données sans limite, et sans coût ; améliorant considérablement la bande passante entre les clients des deux ISP adjacents.

 

Exemple concret de l’efficacité du GIX appliqué au réseau de La Fibre Lyonnaise

Ainsi, les clients de La Fibre Lyonnaise accèdent directement aux sites Internet des services publiques de la Métropole de Lyon sans détour par Paris. En effet, les connexions transitent de notre réseau vers celui des administrations Lyonnaise par notre session de peering ; via LyonIX/Rezopole (exemple: la Bibliothèque Municipale de Lyon ou encore l’URSSAF).

 

Exemple de chemin parcouru par les paquets d’une connexion Internet vers la Bibliothèque Municipale de Lyon depuis le réseau de La Fibre Lyonnaise ; avec pour latence moyenne 1.55ms (millisecondes) :

 

1. border.lafibrelyonnaise.fr
2. adeli-l2.peers.lyonix.net
3. www.bm-lyon.fr

 

(Le site Internet de la Bibliothèque Municipale de Lyon est hébergé dans le datacenter Maxnod et desservi par le réseau de la société Adeli).

 

Les GIX et IXP en Auvergne-Rhône-Alpes sont les suivants :

 

LyonIX

LyonIX est le principal GIX de la région regroupant plusieurs centaines de fournisseurs d’accès internet. Aussi, le GIX est géré par l’association Rezopole, implantée à Lyon et financée entre autres par ses membres (FAI), la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le Grand Lyon/Métropole de Lyon.

 

Les points d’interconnexion de LyonIX sont disséminés dans plusieurs centres de données (datacenter) Lyonnais et de la Métropole de Lyon.

 

1- LyonIX 1 est hébergé au centre de calcul de l’IN2P3 (Villeurbanne, la Doua).
2- LyonIX 2 est composé de plusieurs baies localisées dans le Netcenter SFR de Vénissieux.
3- LyonIX 3 est situé dans le centre de données à Limonest.
4- LyonIX 4 et 5 sont en projet à l’Aéroport de Saint-Exupery.

 

GrenoblIX

Enfin, GrenoblIX est hébergé dans le centres de données Eolas.