Si vous voulez choisir parmi des offres fibre optique sociétés et entreprises, vous allez sans doute devoir vous intéresser au matériel fibre optique que vous utiliserez dans vos bureaux. C’est le thème que nous allons développer dans cette rubrique de notre guide sur la fibre optique pour les entreprises.

 

 

Faut-il changer tous ses périphériques avec du nouveau matériel fibre optique lors du raccordement fibre optique ?

Cette question revient souvent lors de nos échanges avec nos prospects et nos clients pro ; et elle est légitime. Allez-vous pouvoir continuer à utiliser votre ancien matériel ?

Pour y répondre, nous allons vous lister la gamme complète d’appareils dont vous aurez besoin et à quoi ils servent. Ainsi, nous vous expliquerons, par exemple, à quoi servent un modem et un routeur pour les réseaux de télécommunications.

Pour avoir une vision plus globale, nous élargirons notre champs d’analyse à certains matériels utilisés dans les réseaux fibrés. Cela nous permettra de garantir la meilleure expérience possible.

 

Présentation du matériel optique

 

Le routeur fibre optique

La Fibre Lyonnaise met à votre disposition un modem et un routeur lors de la mise en place de votre accès internet. Mais attention, ces deux matériels n’ont pas la même fonction. Il y a tout d’abord le routeur. Sa mission : partager votre connexion internet entre plusieurs périphériques.

Un routeur typique est maintenant un routeur sans fil qui crée et héberge un réseau Wi-Fi. Il dispose aussi de plusieurs ports ethernet permettant de connecter plusieurs périphériques en filaire. Ainsi, le routeur se connecte alors à Internet via le modem et le routeur lui-même reçoit une adresse IP publique sur Internet.

 

Le modem 

Ensuite, passons maintenant au modem. Le modem est l’appareil qui communique avec le réseau du fournisseur d’accès à internet. Comme le modem communique avec votre FAI, il est impératif d’utiliser le bon type de modem qui fonctionnera avec son infrastructure.

Les modems optiques compatibles se branchent à l’aide d’un câble que l’on appelle la jarretière. Le connecteur vert se branche du côté du point terminal optique et le connecteur bleu se branche du côté ONT. Bien évidement, il existe aussi des équipements qui combinent le modem et le routeur.

 

Le connecteur de fibre optique

Le connecteur de fibre optique est un élément très important pour assurer la qualité d’une installation et d’un réseau fibre optique. Comme leur nom l’indique, ces derniers servent à raccorder les fibres.

S’ils sont souvent montés directement sur les fibres lors de leur production, ça n’est pas toujours le cas. L’assemblage et le polissage de la fibre sont deux étapes qui peuvent être réalisées lorsque l’on tire la fibre. A ce jour, il n’existe pas vraiment de standard en ce qui concerne ces connecteurs. Egalement utilisés dans les datacenters, ils se différencient par : leur dimension et leur méthode de couplage.

 

L’amplificateur optique

L’amplificateur optique va amplifier le signal optique. Grâce à lui, inutile de le convertir en signal électrique. Différents procédés peuvent être utilisés pour amplifier le signal de la lumière. Nous avons tout d’abord l’amplificateur laser ou à fibre dopé (DFA).

Il y a également l’amplificateur optique semi-conducteur, l’amplificateur Raman et l’amplificateur paramétrique optique. Vous détailler les différences entre ces différents amplificateurs en deux phrases est impossible. N’hésitez pas à consulter l’article que nous dédions au sujet dans notre guide.

La plupart des amplificateurs optiques sont des amplificateurs laser, où l’amplification est basée sur une émission stimulée. Ici, le milieu de gain contient quelques atomes, ions ou molécules dans un état excité. Ils peuvent être stimulés par le signal lumineux pour émettre plus de lumière dans les mêmes modes de rayonnement.

Ils sont soit des isolants dopés avec certains ions actifs au laser, soit des semi-conducteurs. Les isolants dopés pour l’amplification laser sont des cristaux et des verres laser utilisés en vrac, ou certains types de guides d’ondes, comme les fibres optiques.

Les ions actifs pour le laser sont généralement des ions de terres rares ; ou plus rarement des ions de métaux de transition. Un type d’amplificateur laser particulièrement important est l’amplificateur à fibre dopée à l’erbium. Il est utilisé principalement pour les communications par fibre optique.

 

Matériel fibre optique : câbles de fibres optiques

Un câble de fibre optique est constitué d’un ou plusieurs brins de verre, chacun à peine plus épais qu’un cheveu humain. Le centre de chaque brin est appelé le noyau. C’est lui qui fournit le trajet de la lumière.

Ensuite, l’âme est entourée d’une couche de verre appelée gaine de protection qui réfléchit la lumière vers l’intérieur. Ainsi, cela permet d’éviter la perte de signal et permettre à la lumière de passer à travers les courbes du câble.

Les deux principaux types de câbles à fibres optiques sont monomodes et multimodes. La fibre monomode utilise des brins de verre extrêmement fins et un laser pour générer de la lumière ; tandis que les câbles à fibre optique multimode utilisent des LED.

Enfin, pour le déploiement des réseaux de fibres optiques monomodes utilisent souvent des techniques de multiplexage par répartition en ondes pour augmenter le volume de trafic de données que le brin peut transporter. Le WDM permet de combiner (multiplexer) puis de séparer (démultiplexer) la lumière à plusieurs longueurs d’onde différentes. Ainsi, cela permet de transmettre efficacement plusieurs flux de communication par une seule impulsion lumineuse.

 

Poursuivez votre lecture avec : 

})(jQuery)