L’usage d’internet a évolué et des moteurs de recherche comme Gopher n’y font pas exception. Le World Wide Web a connu de nombreux progrès en matière d’indexation. Mais aussi de facilité d’accès grâce aux moteurs de recherche. Ces derniers ont souvent négligé Gopher et Gopherspace.

La popularité augmentant grâce à la facilité d’utilisation, les incitations à l’investissement ont également augmenté jusqu’à ce que, au milieu de 1994, la popularité du WWW prenne le dessus. Il est alors devenu clair que Gopher et les autres projets en mode texte étaient condamnés à l’échec.

L’un des paradigmes les plus prometteurs de l’interface utilisateur durant cette période était l’hypertexte. La technologie avait été inspirée par le «Memex» de Vannevar Bush. Elle a été développée grâce à la recherche de Ted Nelson sur le projet Xanadu.

Ainsi que par la recherche de Douglas Engelbart sur NLS. Beaucoup de petits systèmes hypertextes autonomes avaient déjà été créés ; comme Hyper Computer en 1987. Gopher est devenu la première interface hypertexte couramment utilisée sur Internet. Alors que les éléments de menu Gopher étaient des exemples d’hypertexte, ils n’étaient pas généralement perçus de cette façon.

Après Gopher, implémentation en réseau du concept d’hypertexte

En 1989, alors qu’il travaillait au CERN, Tim Berners-Lee a inventé une implémentation en réseau du concept d’hypertexte. En rendant publique son invention, il a veillé à ce que la technologie se généralise. Pour son travail dans le développement du World Wide Web, Tim Berners-Lee a reçu le prix de la technologie du millénaire en 2004. ViolaWWW est l’un des premiers navigateurs Web populaires, créé par HyperCard.

Un tournant décisif pour le World Wide Web a commencé avec l’introduction du navigateur web Mosaic en 1993 ; un navigateur graphique développé par une équipe du Centre National des Applications Supercomputing de l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign ( NCSA-UIUC), dirigé par Marc Andreessen.

Le financement de Mosaic provient de l’Initiative de l’informatique et des communications à haute performance. Un programme de financement lancé par la Loi Américaine de 1991 sur le calcul et la communication haute performance ; également connue sous le nom de Gore Bill.

L’interface graphique de Mosaic

L’interface graphique de Mosaic devint rapidement plus populaire que Gopher. Gopher était à l’époque essentiellement basé sur du texte. Ainsi, le WWW devint l’interface préférée pour accéder à Internet.

Mosaic a été remplacé en 1994 par Netscape Navigator d’Andreessen. Netscape devint à son tour populaire très rapidement. Mais la concurrence d’Internet Explorer, et de divers autres navigateurs, finit par le faire disparaître presque complètement.

Un autre événement important eut lieu le 11 janvier 1994 : le Sommet Superhighway au Royce Hall de l’UCLA. C’était la «première conférence publique réunissant tous les principaux leaders de l’industrie, du gouvernement et du monde universitaire dans le domaine ».

Il a également permis d’entamer un dialogue concernant « l’autoroute de l’information et ses implications ». 24 Hours in Cyberspace, «le plus grand événement en ligne d’une journée» (le 8 février 1996) jusqu’à cette date, a eu lieu sur le site Web alors actif, cyber24.com. Cet événement était dirigé par le photographe Rick Smolan. Une exposition photographique a été dévoilée au Musée national d’histoire américaine de la Smithsonian Institution le 23 janvier 1997, avec 70 photos du projet.

 

Poursuivez votre lecture avec :

})(jQuery)